MATRICE BCG

Publié le par Ahlem TNANI

La matrice BCG est fondée sur trois points clés :
- la loi de l'expérience,
- les vertus de la production
- la recherche de l'équilibre du portefeuille d'activités

La théorie de la matrice est que "les coûts de valeur ajoutée baissent d'environ 20 à 30 % à chaque fois que la production cumulée double". On mesure sur un axe l'intérêt du secteur d'activité et sur l'autre la part de marché relative. Celle-ci est le rapport entre la part de marché de l'entreprise sur celle du principal concurrent.

Après avoir placé les produits, on détermine alors les :

- dilemmes : ce sont des activités qui consomment des ressources ou exigent des investissements importants et qui ne s'autofinancent pas. Il faut donc savoir si on continue ou non à investir sachant qu'elles peuvent menacer l'équilibre financier.

- vedettes : ce sont des activités autofinancées qui contribuent directement à la croissance de l'entreprise. Elles vont se transformer naturellement en poids mort ou vaches à lait.

- vaches à lait : elles génèrent un flux de liquidités, même si elles ne contribuent pas à la croissance de l'entreprise.

- poids mort : elles ne contribent plus à la croissance de l'entreprise, mais sont équilibrées d'un point de vue financier.

Publié dans III- Matrice BCG

Commenter cet article

Sandrine 21/01/2013 14:58




je tiens à vous féliciter pour le travail formidable que vous effectuer à tarves ce blog.